Rencontre avec Maëlle De La Forge et Claire Zarnitsky

Cette nouvelle rubrique sera consacrée à des nouveaux talents qui ont retenu mon attention. Aujourd'hui, je vous fais découvrir la marque de joaillerie De La Forge.

Entre Maëlle De la Forge et Claire Zarnitsky, c'est l'histoire d'un coup de foudre amical. Deux personnalités très différentes qui vont monter un projet commun: celui de créer la marque de bijoux De La Forge. Dans leur atelier du 17ème arrondissement de Paris, Maëlle et Claire m'ont montrées en toute simplicité une collection de bijoux, aux accents poétiques intitulée "Des noms d'oiseaux" pour lequel j'ai eu un véritable coup de coeur. Rencontre avec deux étoiles montantes de la joaillerie.

De gauche à droite : Maëlle De la Forge et Claire Zarnitsky

Pourquoi avoir choisi de vous associer ensemble et quel est votre rôle à chacune dans cette marque?

Maëlle : Je m'occupe de la création et je travaille avec les artisans. Mon association avec Claire est intéressante car elle s'occupe d'une partie que je ne maîtrise pas du tout, c'est-à-dire, le côté relation avec la presse, commercial et gestion.

Claire : En fait, je gère tout ce qui pourrait envahir son rôle de créatrice. On a voulu se partager les tâches de cette manière là pour que chacune puisse avoir un rôle bien défini. Entre nous, c'était un coup de foudre amical. Nous nous sommes rencontrées dans un café à Montmartre de manière complètement inattendue à un moment parfait dans notre vie et cela s'est fait naturellement. Un jour, nous parlions de nos projets et tout cela s'est très vite transformé en un projet commun.

Que faisiez-vous avant de vous lancer dans le bijou ?

Maëlle : J'ai une formation de stylisme. Par la suite, j'ai été costumière pour le théâtre et j'ai été aussi visual merchandiser dans un magasin.

Claire : J'ai fait des études de droit, de sciences politique et de gestion. J'ai eu les diplômes que je voulais et en ce moment, je suis semi-étudiante car je veux me spécialiser plus dans le commerce.

Votre collection s'appelle des "Noms d'oiseaux". Pourquoi ce rapport aux animaux ?

Maëlle : Cela fait 4 ans que j'imagine cette collection. Le bestiaire est un des thèmes d'inspiration qui me plaît énormément. Sur tout ce que j'avais dessiné, il fallu choisir un thème donc j'ai tiré l'essence de tous ces dessins. J'ai décidé de partir sur le thème des oiseaux afin de garder une cohérence dans la collection et de raconter une histoire.

Quelle est votre signature ?

Maëlle : Notre signature repose sur notre manière de travailler.

Claire : Et aussi dans la technique et dans le mélange des matières qui n'ont pas l'habitude d'être mélangé.

Quel est le premier bijou que tu as crée ?

Maëlle : Quand je travaille, je suis sur plusieurs pistes à la fois. Il n'y a pas un bijou que j'ai crée en premier. Pour créer cette collection, j'ai tissé des liens avec chaque pièce. J'ai commencé à partir sur une forme puis je me suis posée la question si ce n'était pas mieux de la mettre à plat ou en volume. Puis, de fil en aiguille, en créant des volumes, je suis partie sur une autre idée. Toutes mes pièces partent tous d'une même base.

Claire : Pour Maëlle, il y a également eu une envie de créer des bijoux de tête. Sur neuf pièces, il y a trois bijoux de tête, ce qui est quand même assez important. C'était une manière d'habiller le corps autrement. Avec ses bijoux, on joue beaucoup sur l'effet de transparence et sur le décalage avec tout ces petits détails qui représentent de la dentelle.

Quel est le premier vrai bijou que l'on vous a offert ?

Claire : Pour moi, c'est une bague avec un diamant qui appartenait à ma grand-mère. Je ne la quitte jamais.

Maëlle : Ma grand-mère m'a offert un bijou de famille qui se transmet de génération en génération. C'est un collier en or avec des perles de culture, qui est dans la famille depuis très longtemps.

Quelle marque de joaillerie admirez-vous ?

Maëlle : Pour moi c'est le travail de Victoire de Castellane chez Dior. Je trouve ses bijoux fantastiques. Il y a toute une histoire derrière et je trouve que cela reflète une certaine poésie. Ces bijoux font partie des collection qui m'ont touchée. Mais il y a tellement de jolies marques que c'est difficile de répondre.

Claire : J'adhère aussi au travail de Victoire de Castellane comme Maëlle mais bizarrement, je ne suis pas vraiment inspirée par une marque en particulier. Je trouve cela magnifique mais c'est un autre univers.

Vous avez lancé votre marque il y a 5 mois. Dans quel état d'esprit êtes-vous ?

Claire : Il y a le soulagement d'avoir réussi à en arriver là et à la fois l'angoisse de savoir comment cette marque va évoluer.

Maëlle : Il y a le stress également de savoir de quelle manière nous allons être reçues par le public. C'est notre plus grand défi à l'heure actuelle.

Est-ce que les retombées sont bonnes ?

Claire : Pour l'instant, nous avons des retombées assez hallucinantes. Pas encore dans les boutiques car c'est compliqué de trouver sa place en ce moment car nous sommes actuellement dans une période assez sombre. Mais nous avons eu de très bons retours de certains professionnels. 

Comment envisagez-vous l'avenir de votre marque et comment comptez-vous la développer dans les mois à venir ?

Claire : On compte la développer assez vite à l'international. On a conscience que notre cible n'est pas seulement franco-française ni européenne. Donc on a très vite envie d'aller aux Etats-Unis et en Asie. Et bien sûr, nous pensons aux belles enseignes car tout le monde n'est pas capable d'avoir la clientèle qu'il nous faut. Au niveau création, on va continuer à être dans le bijou et peut-être sortir des codes de la bijouterie traditionnelle.


Voici une sélection des bijoux que j'ai le plus aimé. Je vous avoue que j'ai eu beaucoup de mal à faire mon choix car toute la collection est magnifique. Voici mes 5 coups de coeur en photo.

Manchette Alouette

Bague Corneille


 Bracelet Odin


 Barrette Orfraie


Pendentif Sturnelle


2 commentaires:

  1. Bijoux magnifique. Bravo . . . du Canada.

    RépondreSupprimer
  2. Tellement original ! Avec une prédilection pour le pendentif et la manchette ... ce qui n'enlève rien aux autres modèles. C'est un renouvellement total... Bravo !

    RépondreSupprimer

 
Google+