Ma vie avec des extensions capillaires

Vous êtes de plus en plus nombreuses à me poser des questions sur mes extensions capillaires. Il est vrai que je n'en ai jamais vraiment parlé en détail donc aujourd'hui, j'ai décidé de rectifier le tir et de répondre à toutes vos interrogations pour celles qui hésitent à se lancer ! 

Depuis ma plus tendre enfance, je voue un véritable culte aux cheveux longs. Certaines admirent les filles minces, les gros seins, les abdos en béton, moi ce sont les crinières de princesse. Malheureusement, la nature ne m'a pas vraiment gâtée sur ce terrain. J'ai une très bonne qualité de cheveux, une belle épaisseur, mais je ne suis jamais parvenue à obtenir la longueur de mes rêves. A mon grand regret ! Il y a deux ans, j'ai décidé de tester les extensions et franchement je ne le regrette pas. Pour être sûre de bien répondre à toutes vos interrogations, j'ai regroupé toutes les questions que vous m'avez posée sur ce sujet.




Est-ce que les extensions capillaire abîment les vrais cheveux ? 

Non. Je vis l'expérience depuis deux ans et à chaque fois qu'on me les change, je constate que mes longueurs sont toujours impeccables. En revanche, on peut juste remarquer que les vrais cheveux deviennent un peu plus fins à partir du moment où l’on pose des extensions. 

Combien de temps ça dure ? 

Ça dépend de la manière dont vous les entretenez. Pour ma part, comme vous le savez, je suis une dingue de chignons, de tresses et de headbands. De nombreux coiffeurs déconseillent aux femmes qui portent des extensions d’abuser de ce genre de coiffures afin d’éviter que les points de kératine, fixés sur les vrais cheveux, ne glissent trop vite. Comme j’ai tendance à beaucoup m'amuser avec mes cheveux, mes extensions tiennent un peu moins longtemps. Je les enlève donc au bout de 4 mois et demi ou cinq mois, au lieu de 6. 

Les extensions sont-elles gênantes au quotidien ? 

Non, et pourtant je suis sensible. Je ressens juste un peu de douleur au moment où la coiffeuse me les retire car elle est souvent obligée de forcer un peu pour enlever certaines mèches récalcitrantes. 

Est-ce que les extensions doivent être entretenues comme de vrais cheveux ? 

Oui car ce sont des cheveux naturels, du coup, je suis obligée de les entretenir comme si c’étaient les miens. En revanche, je n'utilise pas n’importe quel produit. A cause de ma coloration, ma chevelure est devenue beaucoup plus sensible, j'utilise donc des soins professionnels pour les cheveux colorés. 



Combien ça coûte ? 

Les prix varient en fonction du nombre de mèches d'extensions que vous voulez avoir sur la tête et de la marque que vous choisissez. Pour ma part, j’ai opté pour Great Lenghts, qui est le numéro un mondial de l’extension de cheveux naturels et j'en suis ravie. Les prix peuvent varier entre 400 et 1 300 euros, selon le nombre de mèches choisis. 

A-t-on besoin d'une brosse spécifique pour les coiffer ? 

Le choix de la brosse est primordial. Pour être sûre de ne pas se tromper, on opte pour des poils de sanglier. Grâce à eux, le démêlage se fait en douceur, sans risque d’arracher les extensions. 

J'ai les cheveux courts, je peux en porter quand même ? 

Il est conseillé d’avoir une certaine longueur pour porter des extensions. Si vous avez une coupe courte, à la garçonne, il sera compliqué d’en poser et d’éviter la démarcation. 

Quelle est la technique qu'il faut avoir pour les sécher ? 

Si vous optez pour ce genre d’extensions naturels, la technique du brushing ne change absolument pas. Seul bémol ? Interdiction de se sécher les cheveux la tête en bas. Petit conseil à savoir : il est déconseillé de démêler ses extensions sur cheveux humides. Pour éviter qu’elles ne glissent, on les démêle au doigt avec délicatesse.

La texture est-elle différente de celle de notre propre cheveux ? 

Avant de les poser, la coiffeuse prend soin de bien choisir la couleur la plus proche de notre chevelure. Du coup, les extensions ont souvent tendance à se noyer dans la masse et à devenir complètement invisible aux yeux des gens. Le seul reproche que je pourrais faire concerne la brillance. En effet, mes cheveux sont beaucoup plus éclatants que les extensions. Mais, c’est vraiment un détail. 

Peut-on rencontrer des problèmes avec des extensions ? 

Pour les plus sensibles, je vous déconseille de tester les extensions en été. J’en ai porté pour la première fois durant cette saison et, avec la chaleur, des boutons sont apparus sur mon crâne, entraînant de petites démangeaisons. Un petit désagrément, qui dure 15 jours seulement, je vous rassure.

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas les filles !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Google+